La nuit des veilleurs
Bandeau
Nuit des Veilleurs 2018
         

Abdulhadi Al Khawaja
Bahreïn

Torturé et injustement détenu depuis 6 ans, sa santé se dégrade

Abdulhadi Al Khawaja est un défenseur des droits de l’homme dano-bahreïni, fondateur du Centre bahreïni pour les droits de l’homme et ancien coordinateur de l’ONG internationale de défense des droits de l’homme Frontline.
Il purge actuellement une peine d’emprisonnement à perpétuité à la prison de Jaw.

Abdulhadi Al Khawaja a été arrêté sans mandat le 9 avril 2011. Violenté au cours de son arrestation, il a ensuite été détenu incommunicado et torturé avant d’être présenté pour la première fois devant un juge le 8 mai. Le jour de l’audience, il est apparu complètement défiguré. Selon sa famille, il présentait notamment des points de suture au dessus de l’œil gauche. Le côté gauche de son visage était enflé et tuméfié. Il leur a expliqué que courant avril, il avait dû subir une opération chirurgicale de 4h en raison d’une fracture à la mâchoire.

Le 22 juin 2011, la Cour de sûreté nationale l’a condamné à la prison à perpétuité pour tentative de renverser la monarchie et incitation à la haine contre le régime, sur la base d’aveux extorqués sous la torture. 12 autres opposants politiques et défenseurs des droits de l’homme bahreïnis ont été condamnés avec lui, tous poursuivis en raison de leur engagement dans le mouvement de protestation débuté mi-février 2011 dans le contexte du Printemps arabe.
La peine a été confirmée à plusieurs reprises par la Cour de sûreté nationale, puis par des tribunaux civils. Aucune enquête n’a jamais été diligentée à la suite de ses allégations de torture pourtant confirmées par la Commission d’enquête indépendante bahraïnie créée par le roi en 2011 et composée d’experts internationaux.

Après six années d’incarcération dans des conditions inhumaines et dégradantes, l’état de santé d’Abdulhadi Al Khawaja se détériore. Il a déjà mené plusieurs longues grèves de la faim pour dénoncer les conditions de détention des prisonniers et le harcèlement des défenseurs des droits de l’homme au Bahreïn. Chacune de ces grèves s’est ponctuée par des représailles. Il a plus que jamais besoin de notre soutien.

Que pouvez-vous faire ?

Vous pouvez adresser un courrier de soutien à Abdulhadi Al Khawaja, de préférence en anglais.
Veuillez adresser vos lettres à l’ACAT qui se chargera de les faire parvenir à sa famille.

ACAT-France
Action Abdulhadi Al Khawaja
Responsable Maghreb / Moyen-Orient
7, rue Georges Lardennois
75019 Paris

PRIEZ POUR LUI. PRIEZ POUR SA LIBERATION.


Les victimes
You need to upgrade your Flash Player
Abdulhadi Al Khawaja

Bahreïn
Naâma Asfari

MarocSahara occidental
Rached Jaïdane

Tunisie
Daniel Gwynn

États-Unis
Roberto Carlos Ruíz Hernández

Mexique
Bertrand Zibi Abeghe

Gabon
Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram

Mauritanie
Victoire Ingabire

Rwanda
Wu Gan

Chine
Nguyễn Ngọc Như Quỳnh

Viêt Nam
Bougie
Dans la nuit du 26 juin, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies de soutien aux victimes de la torture, les chrétiens du monde entier s’engagent à soutenir par leurs prières ceux qui souffrent aux mains des bourreaux.